HM293 Suspension élastique

Une nouvelle suspension élastique pour le HM-293
Par Alexandre Guillerd

Pendant la construction de mon Pou-du-Ciel, j'ai voulu innover au niveau de l'atterrisseur en utilisant des tubes de fourches de motos. Cela s'est révélé être une mauvaise idée car les suspensions étaient toujours en butée maxi.

J'ai donc décidé de changer mon système de suspension. Comme les beaux jours arrivaient et que je voulais mettre en vol mon pou rapidement, j'ai cherché à reproduire un dispositif  déjà existant et qui soit simple et rapide à fabriquer.

Le résultat est parfait et permet des atterrissages et des décollages très agréables. Je désire donc faire profiter les constructeurs éventuels de cette expérience.

J'ai opté pour des suspensions à Sandows (bungees pour nos amis Québécois) réalisées avec deux tubes qui coulissent l'un dans l'autre. (Et qu’on appellera, pour simplifier l’explication,  le tube mâle et le tube femelle.)


PLAN  cliquer pour agrandir




J'ai  cherché dans les  tubes qui  restent de ma construction et j'ai trouvé du tube 25X1.5 mm en roulé-soudé pour le tube femelle et du tube en 21X2 mm pour le tube mâle. 
Vous avez remarqué qu'il y a du jeu entre la cote théorique du diamètre intérieur du tube femelle et la cote  extérieure du tube mâle. C'est normal, car le tube roulé-soudé a un petit bourrelet intérieur qui limite le jeu. S’il n’y avait pas de jeu, l’ensemble risquerait de se coincer quand les tubes coulissent l'un dans l'autre.

Il faut faire deux lumières opposées sur le tube femelle d'environ 120 mm de long. Ce sera la course de votre atterrisseur  (voir plan).
Percer le tube mâle à environ 30mm d'une extrémité au diamètre 10 mm ( voir plan ).
Souder deux tubes de diamètre 10 mm dans l'alignement des lumières avec une plaque soudée aux extrémités ( voir plan ).

Prendre du tube étiré de diamètre 10 mm, souder une plaque à une extrémité et percer et tarauder à l'autre extrémité (M5) pour le montage d'une plaque ( voir plan).
Prendre du tube étiré de diamètre 20 mm d'une longueur de 20 mm, percer et tarauder au centre M8 et les souder aux extrémité des tubes femelle et mâle (voir plan).
Enfiler le tube mâle dans le tube femelle, puis enfiler le tube étiré de 10 mm dans les lumières et le trou du tube mâle.
Intercaler des rondelles de 10 mm larges pour éviter le frottement des sandows (bungees)  sur le tube. J'ai intercalé aussi une rondelle de Téflon entre la rondelle de 10 mm et le tube. Fermer avec la plaque trouée, visser sur le tube étiré de 10.

Ensuite il suffi de prendre des Sandows (bungees), dont la longueur  sera à définir selon votre fabrication, de faire des boucles aux extrémités et de les poser sur l'atterrisseur comme indiqué sur les photos.

Mettre des rotules à chaque extrémité.

Les cotes indiquées sur le plan le sont à titre indicatif et donc sont à adapter pour chaque appareil.

Vue d'ensemble de l'amortisseur


Goussets de renfort suggérés par François Collet


Rotule inférieure


Rotule supérieure


L'amortisseur installé


Partie supérieure de l'amortisseur


Les élastiques doivent être également répartis
sur toute la longueur du tube de support.


La grosse roue arrière permet un roulage plus facile.


Un virage serré pendant les essais de roulage.


Point fixe en bout de piste


Le sourire du pilote satisfait de sa machine




Bonne construction et bons vols!

Alexandre


Texte: Alexandre GUILLERD
Photos et Plan: Alexandre GULLERD
Schémas: François COLLET
Composition: Paul PONTOIS
Mise en ligne: Charlie CRAWLEY

Avertissement important | Carte du site | Webmaître: thibaut_cammermans#yahoo.fr (#=@)