Hommage à Yves Segonds

Par Bruno CORBEAU

Yves SEGONDS nous a quittés, un triste jour de décembre 2003, dans un accident de Pou-du-ciel. Il semble qu'un malaise soit à l'origine du drame. Outre plusieurs appareils construits pour lui et pour des amis, Yves avait conçu et réalisé un biplace « Le Héron » et pratiquement achevé un projet de Pou-du-ciel très allégé (80 kg). Avec sa gentillesse extrême et ses immenses qualités de constructeur et de pilote, il laisse un grand vide au sein de la communauté pouduciéliste. A travers plusieurs témoignages, nous avons souhaité ici lui rendre hommage.

Michel JACQUET lui a consacré la première page du bulletin « Le Pou-du-ciel », en février 2004:

Bulletin spécial Yves Segonds

François CUENAT :

"C'est avec beaucoup de tristesse que j'apprends à l'instant le décès de mon ami Yves Segonds.
Yves est décédé cet après-midi lors d'un vol en Pou-du-Ciel.
Tous ceux qui te connaissaient ont pu apprécier ta gentillesse, ta disponibilité et ton dynamisme pour la formule Mignet.
Je sais que tu es mort comme tu l'aurais souhaité, dans un Pou-du-CIel. Cela, bien sûr, n'enlève rien à la paine de tes proches et ma pensée se tourne vers eux.
Yves, tu as rejoint le Saint Patron et bien d'autres passionnés. Ensemble vous allez pouvoir passer de fgr grands moments de "discutage de coup".
Mais tous, pensez à nous, aidez-nous à surmonter ce moment difficille...
Je pense à toi et tu resteras dans mon coeur."

 

Michel JACQUET :

"Nous étions quelques Pouducielistes présents aux obsèques de notreami Yves. L'Amicale Pouducieliste a offert une gerbe de fleurs au nom de tous ses membres. Avec la gendarmerie de l'air et des techniciens de l'aviation civile j'ai participé à l'enquête. l'accident n'est pas dû à une rupture ni à une manoeuvre périlleuse, il semble qu'un malaise soit à l'origine de ce drame. En efet, Yves peu de temps avant m'avait parlé de ses problèmes de santé.
Nous avons perdus le meilleur d'entre nous, je garderai en mémoire cette image de notre ami lors d'une réunion amicale à Villeneuve sur Lot le 9 septembre dernier. Répondant toujours avec une grande disponibilité auxquestions diverses, toujours prêt à rendre service et à donner des conseils judicieux.
Adieu Yves, tu resteras longtemps dans nos mémoires".

 

Pierre MIGNET :

« Yves Segonds était un homme d’une gentillesse extrême. Amateur remarquable, il est l’un des rares à avoir construit et énormément volé sur Pou-du-ciel. Il avait réellement compris toutes les possibilités de la Formule, et il le montrait. Il importe de rappeler qu’il a commencé par construire selon les plans, exactement. Ensuite, ayant fait son expérience, il a pu expérimenter avec succès des appareils de son cru".

 

Rodolphe GRÜNBERG :

« De tous les amateurs, Yves Segonds est celui qui a émergé d’une façon exemplaire, dans le respect des plans, obtenant les résultats les meilleurs aussi bien comme constructeur et que comme pilote de Pou-du-ciel. Outre ses brillantes démonstrations, il lui est arrivé de se rendre en vol à certains rassemblements d’ULM, alors que le vent excessif avait contraint tous les autres pilotes à venir par la route".

 

Don CAMPBELL, HMS Foundation :

« Yves Segonds était mon ami. Même si nous ne parlions pas la même langue, avec Yves la communication s’effectuait dans l’immense plaisir de mettre en commun nos centres d’intérêt complémentaires. Nous partagions la même passion pour le Pou-du-ciel. Nous avions le projet que Yves nous rejoigne aux Etats-Unis cet été, afin qu’il montre son appareil, ses spectaculaires qualités de pilote et sa connaissance de la formule Mignet. Yves aurait retrouvé son HM293 (acheté par le musée de la HMS Foundation). Pour tous ceux qui ont eu le privilège de rencontrer Yves, la langue n’a jamais constitué une barrière pour des esprits semblables. Cela n’arrivera plus maintenant et j’en suis triste. Quand nous regardons le HM293 de Yves à Brodhead, il nous semble vraiment vide. Yves nous manquera toujours, mais nous pouvons être un peu réconfortés en nous disant qu’il est parti en profitant de ce qui lui a donné tant de plaisir dans la vie. Il aura toujours ses ailes".

 


Origine de l’article : Bruno CORBEAU
Mise en ligne: Charlie CRAWLEY


Avertissement important | Carte du site | Webmaître: thibaut_cammermans#yahoo.fr (#=@)