Adieu à Jean de la Farge

Par Carina Villafañe Batica
Historienne aéronautique


 

Portrait de Jean de la Farge

Jean de la Farge (1925 - 2009)


L’aviation mondiale est en deuil en raison du départ d’un grand homme.

Il nous a quitté, l’oiseau français qui avec son “POU-DU-CIEL” remit en question la façon de penser de plusieurs générations.

Les concepts contenus dans son enseignement auront un impact sur l’avenir en préservant les modifications que ses études ont apportées au « Pou » ainsi qu’il avait l’habitude d’appeler cet appareil.

Un 14 février il est parti avec le pou en direction de son domaine de BURC sans prévenir personne, avec l’agilité d’esprit qui le caractérisait. Les larmes ne suffisent pas à décrire ce qui s’est passé dans cet hôpital.

Alors que j’essayais de lutter contre un destin implacable, le Général EON,  RIVIERE (qui personnifiait DIDIER DAURAT dans le roman de Saint-Exupéry) et MERMOZ, avaient déjà franchi le seuil de cette chambre pour l’accompagner dans son ultime vol vers la France.

Mais la présence tragique d’une sonate pour violon jouée par  sa mère adorée, Mme Claude Theresa de La Lombardière de Canson, envahit cet endroit glacé et je compris que Jean appartenait maintenant pour toujours à l’histoire de France.

Tout le quartier “les Boulevards” de la République Argentine le porte dans son coeur, depuis les gens d’affaires, les pilotes, les industriels, ses admirateurs, ses frères de cœur, les jeunes qui l’avaient connu depuis l’enfance.

Lui, le célèbre Français avait décidé de partir parce que le pou ne se mettait pas en perte de vitesse, parce sa conception ne le lui permettait pas.

Les aéroclubs de toute la république argentine le considéraient comme une icône de l’aviation, lui qui avec son POU avait défié plus d’une autorité, la nouvelle était bien vraie, JEAN s’en était allé pour toujours.

Personne n’a vu en 100 ans se briser les ailes d’un oiseau. Ce fut le concept aéronautique qui accompagna Jean depuis son jeune âge.

Ce corbeau du domaine de BURC que son père le Commandant de la marine Mr Gervasio de la Farge avait dressé pour accompagner Jean au lycée m’a regardé d’un air de défi dans cette chambre.

Quand j’ai vu le visage des médecins, j’ai compris qu’il me fallait seulement écouter.

Son bien-aimé BURC l’attend pour qu’il repose à côté de ses ancêtres qui s’y connaissaient en batailles et en conquête de l’air. une dynastie française qui descend du roi Saint Louis, en passant par le major de la Farge responsable de l'armée française, par Etienne de Montgolfier, l'inventeur des ballons à air chaud, par de Guino de Champvans secrétaire d’Alfonso de la Marina, le célèbre écrivain, par sa grand-mère maternelle, mariée à EtiennLombardière de Canson, et enfin par sa mère, Thérèse de Claude Lombardière de Canson, qui avec son mari Don Gervasio de la Farge. a eu deux enfants: Jean et Guy.

Mes paroles au médecin furent : la France est en deuil, l’aviation mondiale le pleure.

Jean est parti  rejoindre son frère Guy dans son cœur, parce qu'ils sont restés unis jusqu’à la dernière minute de vie. Je n’ai pas pu empêcher son décollage, j’ai lutté jusqu'à la fin, mais Jean ne pouvait pas attendre.

Le pin de sa maison s’agitait fortement parce qu’il annonçait son départ. Son père Don Gervasio de la Farge  l’attendait à l'atterrissage, ce fût un vol qui n'était pas prévu.

Comme Jean avait l’habitude de  dire : En AVIATION, il faut être préparé à l'imprévisible.

Jean de la Farge nous a surpris un 14 février 2009 dans le but de nous démontrer une fois de plus l’importance du Pou, il a fait son vol sans prévenir avant que coulent les larmes de ceux qui eurent l'honneur de le connaître...

Tant d’années se sont écoulées… on ne peut que lui dire merci pour avoir balisé le chemin de l’aviation pour tous, et plus particulièrement pour avoir balisé la route d’une jeune femme qui lui fait maintenant ses adieux en tant qu’historienne aéronautique.

..A jamais Jean, ton souvenir restera gravé dans le coeur de tous les ARGENTINS …

Carina


Jean de la Farge, Carina et la Pulga




Carina Villafañe Batica
Historienne aéronautique

E mail: sobidobyy#hotmail.com (#=@)
Miembro del Instituto de Investigaciones Histórico-Aeronauticas de CHILE
Miembro del Instituto de Historia Aeronáutica de BOLIVIA
Miembro del Bayerische Flugzeug Historiker- ALEMANIA




Auteur de l'article
: Carina VILLAFANE BATICA
Photos: Carina VILLAFANE BATICA
Composition et mise en ligne: Thibaut CAMMERMANS

Avertissement important | Carte du site | Webmaître: thibaut_cammermans#yahoo.fr (#=@)