Bâti-moteur BRIGGS & STRATON - Hans ENGELS


Pour équiper son HM-163, Hans ENGELS a choisi le moteur 4 temps Briggs & Stratton avionné par Norbert SCHWARZE. Or il s'avère que des amateurs ont connu des avaries de joints de culasse avec ce groupe moto-propulseur. Avant de monter ce moteur sur son pou-du-ciel, Hans s'est donc attaché dans un premier temps à analyser les efforts provoqués par le bâti Schwarze sur le bicylindre B & S, puis il a réalisé un montage de nature à éviter les problèmes. Ce qui suit est un bon exemple de ce qu'il faut essayer de faire avant de construire un accessoire ne figurant pas sur un plan: penser STRUCTUREL.

 


* * *

Le bâti-moteur Schwarze:


Bâti Briggs & Straton


Toute la traction d’hélice, les vibrations et le couple du moteur passent par la culasse (et son joint), car sur chaque culasse il y a un silent-block situé à la même hauteur que l’axe d’hélice.
Les 2 x 2 silent-blocks en bas portent le poids du moteur mais ne sont pas suffisamment écartés pour compenser le couple du moteur.

Bati-moteur B&S - Hans ENGELS


Quand le régime du moteur varie, la partie supérieure du moteur se déplace latéralement de plus d’un cm. Cet effort est repris par les silent-blocks sur les culasses. Naturellement, les joints de culasse encaissent aussi cet effort.
Ainsi les joints de culasses encaissent les efforts dus à la traction d’hélice, aux variations de régime, au couple du moteur, et les vibrations. Or ils ne sont pas conçus pour ça ! Le bâti moteur Schwarze semble donc à éviter.

* * *


Le bâti moteur du HM-163:


Le bâti lui-même est très simple, comme le montre l’image ci-dessous:

 

Bati-moteur B&S - Hans ENGELS




Le B&S dans le nez du Bébé-Pou de Hans Engels:









Origine de l'article: Hans ENGELS
Mise en ligne: Thibaut CAMMERMANS


Avertissement important | Carte du site | Webmaître: thibaut_cammermans#yahoo.fr (#=@)