«La plus jeune Pouduciéliste du monde?... une amandinoise»


Entretien  avec  Mr et Mme Jean Mazzella, à St-Amand les 24 Juin  et 3 Septembre 2006




En effet Madame Jean Mazzella, née Marie-Antoinette Fournaise, eut en Janvier 1936, alors agée de 4 ans, le rare privilège en ce temps là, d’effectuer au grand dam de sa mère, un baptême de l’air. Décollage du terrain d’aviation d’Alger Maison Blanche, vol dont elle se souvient très bien  ayant en mémoire la vision des bâtiments tout petits de et autour de l’aérodrome! On la voit effectivement sur une photo, dans le cockpit d’un pou du ciel. C’est  certainement  avant le décollage, car on voit que le visage de sa mère montre une certaine inquiétude. Son père était intéressé par la mécanique et les choses nouvelles ….et c’en était une.

Madame Mazella est descendante d’alsaciens, ayant dû quitter leur village natal; après la guerre de 1870, ne voulant pas subir le régime allemand. Ces alsaciens avaient été orientés, avec bien d’autres victimes, envoyés  en Algérie pour mettre leur savoir faire en œuvre dans ce futur département français.

Son père né en 1904, officier dans un régiment de tirailleurs algériens dès 1938, avait été mobilisé en 1942 dans la 2° DB, responsable de l’entretien et dépannage des chars US, non connus en France tel le Sherman, dans une unité rattachée à la division américaine. Il put s’enorgueillir d’avoir été le 1° officier français, entrant dans le village de ses grands-parents pour le libérer.

Après enquête d’amis pouduciélistes  et en particulier de JJ Legrand de Soissons, on peut préciser ce souvenir, document à l’appui : «L’aviation légère en Algérie de 1909 à 1962"  auteur Pierre Jarrige. Le Pou du Ciel, visible sur la photo est le N° 115 fabriqué par André Vanoni, viticulteur et conseiller municipal de Koléa, sportif accompli. Il pratique la course automobile depuis plusieurs années au volant d’une Amilcar 1100cm3. Cette voiture lui a été vendue par MR Fournaise qui, parmi d’autres, représentait cette marque en Algérie.  En ce temps là, le client était roi! Mme Mazzella se souvient que son père avait  faire venir de France à l’occasion d’un mariage une Amilcar toute argentée pour des jeunes mariés.

Bien que n’ayant jamais volé, André Vanoni se procure le livre d’Henri Mignet et avec l’aide de sa femme Marguerite, il entreprend la construction la construction dès l’été 1935 et achète un moteur de 25 cv de marque Poinsard. Jean Neveux, pilote certifié vient le tester le 10 Novembre 1935. Le Président du Club d’Aviation Légère d’Alger, Henri Dettweiler, demande alors homologation officielle.




Le Pou du Ciel est conduit après des vols d’essai effectués à partir d’un champ voisin de la propriété Vanoni à l’aérodrome de Blida-Joinville où les amis effectuent de nombreux vols. André Vanoni obtient  son brevet de pilote d’avion. Son Pou est successivement basé à Hussen-Dey, puis  Maison-Blanche et finalement à Alger-Plage où il arrive le 8 mars 1936, accompagné de 5 avions, terrain d’aviation  qui n’est pour le moment qu’un champ prété par un agriculteur au Club. Vendu à un amateur, le Pou est malheureusement brisé lors d’un atterrissage.



En parallèle de la photo de Marie-Antoinette Fournaise, on peut mettre la photo du même Pou du Ciel, prise de l’autre coté de l’appareil et presque symétrique. On y voit Mesdames Neveux et Vanoni et le fils Vanoni, très jeune se etnant à l’hélice de l’avion. Les vêtements portés correspondent à un temps d’hiver; les 2 photos ont peut-être été prises le même jour.

L’histoire ne dit pas si le jeune Vanoni est monté ce jour là dans le petit avion, auquel cas il serait le plus jeune aviateur. Mais il ne semble pas avoir la même prestance et certitude que notre ……AMANDINOISE   !

 

 



Triste mise à jour (30 août 2010):

Les membres de l'Association "Historial Amandinois" de Saint Amand Les Eaux (France) ont appris de décès de Madame Jean Mazzella née Marie-Antoinette Fournaise, une amandinoise: "La plus jeune pouduciéliste du monde" et en votre nom à tous, amis pouduciélistes, avons présenté à son mari à sa famille nos plus sincères condoléances.

 



Un autre jeune pilote:

Youngster gets its Flea wings!




Auteur de l'article: René DIEULOT (rene_dieulot(at)hotmail.com) - Historial de Saint Amand
Sur une initiative de: Paul PONTOIS
Photos: famille MAZZELLA
Mise en ligne: Thibaut CAMMERMANS


Avertissement important | Carte du site | Webmaître: thibaut_cammermans#yahoo.fr (#=@)