HM-160

Hans Engels - nov. 2001

LE HM-160 "BÉBÉ POU" EST DANGEREUX !

Ce texte a été reçu sur la liste de diffusion POUGUIDE en novembre 2001, envoyé par Hans Engels. Il répondait ainsi à de nombreux messages de Pouduciélistes qui envisageaient de faire l'acquisition du plan du HM-16, avec peut-être derrière la tête l'idée ou l'envie de construire ce joli appareil, magnifique jouet certes, mais avion certainement très peu sûr, sinon dangereux.

Bonjour tout le monde,
... Et juste pendant mon absence, on parle du HM 160! Alors un petit mot de la machine que je suis en train de construire (le HM163B "MINI POU").
Excusez-moi pour mon Français médiocre.: je suis Flamand et j'essaie de me débrouiller dans votre langue, mais Zut alors.

Philippe Stautemas parle de la liasse des plans du HM160 (Baby Pou) qu'il a retrouvée. Je connais bien ces plans : il s'agit d'une copie des miens, qui semblent circuler en Belgique.
J'avais commandé une liasse de plans en 1996 auprès du Flying Flea Archive USA. Étant à ce moment-là en train de construire un Croses Criquet L, je ne les ai étudiés qu'un an après (et je fouille encore!).


Résultat: NE CONSTRUISEZ PAS LE HM160! ! ! ... Il est DANGEREUX! ! !




Henri Mignet n'a jamais publié de plans du HM-16. Les plans ont été faits 15 ans plus tard par Georges Jacquemin, ingénieur aéronautique, à partir des photos! Il l'a alors appelé HM-160.

En examinant les liasses, j'ai constaté qu'il y avait plusieurs ‘erreurs' et problèmes!
Entre autres: Le poids réel sera beaucoup plus élevé que mentionné dans la liasse. Il est donné par exemple 5.40 lbs (2,452 kg) pour le longeron principal de l'aile avant! Mais c'est impossible! Ça doit être 5,400 kg!!!
Avec 245 lbs à vide il passe juste dans la classe ULM américaine. Avec les poids réels, il ne passe pas. Étrange coïncidence.
Il est mentionné que la charge alaire (totale) est 6.5 lbs/ft² avec les poids prévus.

Mais dans les "Technical Notes for the Amateur" de Georges Jacquemin , qui sont aussi disponibles en français chez Philippe Labbé, il est mentionné que la charge de l'aile avant ne peut pas excéder 6.5 lb/ft². Pour un Pou-du-Ciel centré a 25 % de la corde totale, l'aile avant porte 75 % du poids total. Alors les 6.5 lbs/ft² (31.8 kg/m²) sont largement dépassés! L'aile avant est beaucoup trop chargée!!! (pour le contrôler, j'ai fait le tableau de comparaison des Poux du Ciel"qu'on peut trouver sur ce site (voir menus à gauche).

Et si l'on utilise les vrais poids, on est vraiment dans la merde! L'avion ne décollera pas, sauf si l'on met un très puissant moteur. Et que se passera-t-il si le moteur s'arrête ? Ce n'est pas seulement le Pou qui tombera, mais toute la formule Pou-du-Ciel!

Des problèmes aussi sont à prévoir avec l'atterrissage par vent de travers : avec un train classique, puisque la carène de l'arrière du fuselage est fortement relevée (sa forme est en pointe), le fuselage doit être très fortement incliné en roulage. L'aile arrière est alors très près du sol, ce qui rend l'effet de sol très important. Il est par conséquent nécessaire de perdre beaucoup de vitesse avant que la roue de queue puisse toucher le sol et que le roulage devienne stable. Donc très grand risque de cheval de bois.

Autre chose, mentionnée par le charmant M. Pierre Mignet: la stabilitéde vol !
Si l'on examine la surface latérale du fuselage + dérive, on constate que la surface devant le CG est très importante par rapport a celle derrière le CG. Ce qui fait, avec cette machine si courte, que prendre un virage devient dangereux (première instabilitéde vol !).

De plus, à cause de la petite longueur de la machine, avec une corde totale pas grande (2.0 - 2.1 m) il est difficile de le tenir à une hauteur constante. Le vol a tendance à onduler (deuxième instabilitéde vol !).
Et il y en a d'autres ... alors NE CONSTRUISEZ PAS LE HM160! ! !

Je sais, les plans sont beaux. La ligne, le look sont magnifiques. Ça attire l'attention. Mais gardons la machine dans le musée comme Don Campbell a fait. Ce n'était qu‘un prototype, un essai. Même le génial Henri Mignet devait chercher avant de trouver. Et la liasse de Georges Jacquemin n'est qu'un dessin.




Pourquoi je ne parle pas beaucoup sur la liste de diffusion de mon projet?

Primo: ce n‘est qu'un projet. Les changements et les calculs que j'ai faits ne sont pas encore prouvés, car la machine n'a pas encore volé.

Je recalcule tout (longerons, fuselage, train d'atterrissage, axes , points d'attache, puissance, surfaces,...). Je fais des tests destructifs et non destructifs (ailes, fuselage, train d'atterrissage, bois, ...). Je fouille dans tous les documents et je parle avec plusieurs personnes qui ont un esprit ouvert. J'utilise mes connaissances d'ingénieur, mais je reste très prudent. Je ne crois rien avant que ce soit prouvé ou que j'aie trouvé d'autres sources. Je me demande toujours POURQUOI quelque chose est comme ça. Je ne me repose pas. Si quelque chose cloche, ça reste une question à laquelle il faut répondre. C'est une manière de vivre,... pour vivre longtemps.
Quand j'en serai sûr, j'en parlerai. Avant cela, on doit être prudent et ne pas donner de faux espoirs à d'autres. Il est dangereux de parler de choses aussi importantes quand on n'est pas sûr (alors je trouve l'attitude de Buck imprudente)

Secundo: j'en ai parlé sur la liste il y a un an, et les réactions n'ont pas été positives. Certains étaient même agressifs. Mais personne ne donnait des faits précis, des chiffres, des preuves, des POURQUOI. Je n'ai rien contre les critiques, mais on ne peut pas calculer, contrôler, prouver quelque chose avec des trucs comme " je trouve que c'est faux ce que vous faites, mais je ne sais pas pourquoi ". Et c'est justement ça que je cherche, POURQUOI ou POURQUOI PAS.
Alors "den boom in" avec tout ces farceurs. Je continue à ma manière, prudemment, lentement, méfiant de tout ce que je fais, vigilant et critique, avec un esprit ouvert et je cherche toujours le POURQUOI. Et si j'ai pu prouver que j'ai fait une erreur, je corrige, mais au moins je SAIS POURQUOI.




Alors quoi faire avec le HM160? C'est quoi le HM163B, le MINI POU?

Je suis trop grand et trop lourd (Mignet ne faisait que 50 kg et 1,55 m) alors rallongeons le fuselage et agrandissons les surfaces alaires en tenant compte des charges alaires et du facteur de qualité (contacts avec Philippe Balligand).
Machine trop lourde: alors recalculons la structure pour l'alléger (être ingénieur de constructions civiles, ça aide).

Améliorer la stabilité latérale par le rallongement du fuselage, l'agrandissement de la dérive et en ajoutant un turtle deck. Agrandir la corde totale pour éliminer les ondulations du vol.

Moteur plus lourd qui avance le CG pour que les ailes, avec une corde plus grande, ne se recouvrent pas.
Moteur plus puissant et plus fiable avec une consommation beaucoup plus faible pour compenser le surplus de poids du moteur (se débrouiller en quatre langues est un petit avantage pour ce petit Flamand quand j'ai rencontré hier Herr Schwarze).

Ajoutons des Cossandey-flaps et un parachute pour la sécurité (ce n'est qu'un prototype). Faisons un train tricycle pour augmenter la maniabilité. Structure calculée, naturellement. Cabine fermée pour diminuer la traînée. Des renforts pour éviter le pire si la machine se renverse.
...
Je cherche, je fouille, je calcule, je contrôle, je compare, je recalcule, je ne marche pas sur la glace d'une nuit. Soyons prudent!

Certains d'entre-vous ont vu mes contributions aux calculs de longerons, de résistance de bois, de CTP et des structures ou sur des tests. Ils ont vu mes réalisations. Bien des choses se sont éclairées et ont été démontrées. Mais restons très attentifs: il y a toujours des choses qu'on ne sait pas, qu'on a oublié ou dont on ignore l'existence. Alors tout cela n'est qu'un projet, et restera un projet tant que la machine n'aura pas volé.

Alors ne construisez ni HM160, ni HM163B avant que la machine ait fait ses preuves!

Tot ziens,
Hans Engels 11-11-2001

* * *

 



Origine de l'article, auteur:
Courriel de Hans HENGELS sur la Liste de DiffusionPOUGUIDE
Mise en ligne : Thibaut CAMMERMANS
Pour toute question, correctif, mise au point, ajout : contacter l'auteur.


Avertissement important | Carte du site | Webmaître: thibaut_cammermans#yahoo.fr (#=@)