Entoilage en "doublure de manteau"


Entoilage en toile polyester du commerce de confection, (généralement appelée "doublure de manteau")


Tout a commencé pour moi en 1985, à la fin de la construction de mon Sky-Pup, un avion léger deux axes, construit en bois et en styrofoam, qui a presque toutes les qualités d'un Pou-du-Ciel. Il a été dessiné par Steve Wood et construit à plusieurs centaines d'exemplaires. Le mien, que j'ai vendu il y a quelques années par goût du changement, compte maintenant environ 1.000 heures de vol. Il semble aussi neuf qu'au premier jour. Comme me dit régulièrement mon ami Don pour me taquiner: «Mais pourquoi donc l'avez-vous vendu

* * *

Arrivé donc à l'entoilage, j'ai suivi la méthode indiquée par Steve Wood. En voici la traduction:

«La méthode utilisée pour le recouvrement du Sky-Pup est un procédé exclusif qui a été développé au cours de la construction du Blue Light Special (le modèle qui a servi de premier prototype au Sky-Pup)

Bien qu'il ne soit pas difficile, ce procédé d'entoilage nécessite un certain soin pour obtenir un fini fonctionnel et donner une belle apparence à l'appareil que vous venez de construire.

Le tissu utilisé dans ce procédé est généralement connu sous le nom de "doublure de vêtement". On le trouve dans la plupart des magasins de tissu. Il est généralement utilisé comme doublure pour les vestes et les costumes habillés. Il a une largeur standard de 45" (115 cm). C'est du polyester (Dacron) 100% et il rétrécit à la chaleur. Les marques courantes aux États-Unis sont Gloriosa et Butterfly. Comme ce tissu existe en une multitude de coloris, aucune peinture ne sera nécessaire.
Le tissu est collé à la cellule de l'avion à l'aide d'adhésif contact au latex.
Les adhésifs contact courants contiennent des solvants qui dissolvent le styrofoam et ne peuvent donc pas être utilisés pour le Sky-Pup. l'adhésif contact au latex est à base aqueuse, ce qui en permet l'emploi sans danger pour le styrofoam.

Bien que le mode d'emploi indiqué sur la boite précise d'appliquer la colle sur les deux surfaces, puis d'attendre qu'elle ait perdu son aspectlaiteux et devienne transparente avant de joindre les deux surfaces, la méthode que nous utiliserons pour coller le tissu sera quelque peu différente.

La colle doit être appliquée sur la cellule à tous les endroits où le tissu doit y adhérer. Ceci comprend: le bord d'attaque et le bord de fuite, les bandes chapeaux de nervures, les lisses ainsi que tout le périmètre de chaque panneau.

Il faudra laisser complètement sécher cette première couche avant de continuer l'entoilage.

Une fois le tissu coupé aux dimensions, une deuxième couche de colle sera appliquée au dessus de la première, puis le tissu sera tendu au dessus de la structure et posé sur la surface collée. La colle imbibera le tissu et passera au travers, apparaissant sur la surface extérieure de celui-ci. Il sera nécessaire de presser le tissu avec les doigts sur la surface collée pour assurer un contact parfait et régulier.

Quand on place le tissu sur la cellule, il faut prendre soin de le positionner soigneusement avant que la colle vienne en contact avec lui. Ce point est important pour deux raisons, d'abord, le tissu absorberait la colle qui est nécessaire pour le collage, et ensuite, la colle ferait des taches disgracieuses, visibles une fois l'entoilage terminé.

Quand un panneau a été entoilé, les lisières doivent être soigneusement coupées avec des ciseaux crantés. Elles seront ensuite parfaitement collées pour éviter qu'elles risquent ultérieurement de se détacher de la structure.

Chaque élément doit être recouvert un côté à la fois, superposant les différents côtés au fur et à mesure de l'avancement de l'entoilage.

Le rétrécissement du tissu peut être fait au fer à repasser ou au pistolet à air chaud genre sèche-cheveux utilisé pour décaper les peintures. Faites des essais sur des panneaux tests pour trouver la bonne température avant d'opérer sur votre avion.

Ne rétrécissez pas le tissu à un endroit tant que vous n'êtes pas prêt à rétrécir le tissu sur tout le reste de l'élément entoilé.

Attention à ne pas faire fondre le tissu, ne laissez pas votre fer ou votre pistolet au même endroit, déplacez le constamment!

La finition est effectuée par un vernissage de trois couches de vernis polyuréthane, posées au pinceau ou au pistolet. Le pinceau vous fera économiser du temps et de l'argent, mais ne donnera pas un aussi beau fini que le pistolet.

Quelle que soit la méthode utilisée, il faut prendre soin, pour la première couche, de bien humecter le tissu de vernis sans que des gouttes de vernis passent à travers le tissu. Le vernis coulera si l'on en met trop.»




Quelques remarques personnelles:


À partir de ces quelques lignes, j'ai fait mes propres expériences.

J'ai trouvé en particulier que le tissu doit être tendu le plus possible avant le rétrécissement au fer (que je préfère au rétrécissement au sèche-cheveux). En effet, ce tissu doublure a moins de retrait que les tissus fabriqués pour l'aéronautique et le vernis polyuréthane n'est pas un enduit de tension.

Sur les ailes, par exemple, le tissu peut être tendu avec des poids tous les 10 cm sur tout le pourtour de l'aile et la deuxième couche de colle appliquée à travers le tissu, en s'assurant de la bonne pénétration.

Pour fignoler dans les coins, l'utilisation d'un petit fer à repasser de modéliste est utile.

Ce procédé d'entoilage est bon marché et résistant. Je n'ai aucune autorité pour le recommander par rapport aux autres procédés plus coûteux. Je constate simplement que depuis près de vingt ans, il donne satisfaction sur mon Sky-Pup.

D'autres constructeurs ont utilisé d'autres colles avec satisfaction: colle blanche de menuisier, colle époxy. Chacun doit faire ses essais et prendre ses responsabilités.

* * *

Ci-dessous figurent les images d'un comparatif entre deux types d'entoilage: l'un effectué avec des produits Polyfiber et l'autre avec de la toile «doublure». On voit que la doublure permet un résultat de qualité.

entoilage en polyester du commerce



Origine de l’article: proposition de Paul PONTOIS pour la liste pouguide
Illustration fournie par Jean-Jacques LEGRAND
Mise en ligne: Thibaut CAMMERMANS


Avertissement important | Carte du site | Webmaître: thibaut_cammermans#yahoo.fr (#=@)