REMPACEMENT DES HAUBANS PAR DES MATS SUR LE HM-293


Par PHILIPPE SOULAS

Sur le plan original le devers de l'aile AV du HM 293 est repris par des haubans.
Avantages : Légèreté, faible coût.
Inconvénients : Réglages délicats, les haubans se détendent et l'aile se « ballade » latéralement.

Les mâts en profil sont esthétiquement plus plaisants, on peut y faire passer le conduit du Pitot et si on y associe des rotules on a une géométrie « indéréglable ». Par contre c'est un peu plus de boulot.

Hauban méthode Soulas



Plusieurs formules existent, voici la mienne, sans prétendre qu'elle soit la meilleure. J'utilise un profil 003 d'ULM Technologie réf. 501004 d'une longueur de 1,05 m soit 550 g sa résistance à la rupture: 194 mm2 X 28 kg/mm2 = 5,432 tonnes Avec une contrainte acceptable de 10 kg/mm2 on a encore: 1,94 tonnes

Je fixe une douille en AU4 G à chaque extrémité (voir croquis) grâce à des rivets Pop inox haute résistance, 6 de chaque côté en quinconce, en diamètre 4 ces rivets ont une résistance de 450 kg chaque. Je préfère cette solution aux boulons traversants qui nécessitent une entretoise pour un bon serrage. C'est aussi plus discret donc plus joli.

Des rotules de 8mm femelles sont utilisées avec un contre écrou, s'assurer au réglage que la partie filetée soit au moins en prise sur 12mm. Autre précaution, les douilles sont ajustées au diamètre intérieur de profil, dans notre cas 20mm, et collées au Loctite blocpress ou équivalent, le perçage pour les rivets n'intervient qu'après pour être sûr de la correspondance profil/douille.

Hauban méthode Soulas



Hauban méthode Soulas


(Cliquez pour agrandir l'image)

Hauban méthode Soulas

(Cliquez pour agrandir l'image)

Les mâts sont fixés en bas par le même boulon qui supportait l'extrémité du hauban munit de deux entretoises en Dural. En haut, il faut ajouter une flasque à la pièce existante, voir les photos.

Hauban méthode Soulas



Hauban méthode Soulas



Rotules sur les mâts de cabane


Pour le pivot de l'aile AV, j'ai soudé des douilles en acier XC38, taraudées à M10, dans l'extrémité des tubes. Ces douilles comportent une collerette de 2mm de haut et du diamètre extérieur du tube qui sera fondue, soudée, sans métal d'apport pour être sûr de la liaison, les pessimistes ou les prudents pourront en plus faire un point de brasure dans deux trous diamétralement opposés du tube.


Rotules sur les bielles de contrôle d'incidence

Des douilles taraudées à M6 sont soudées par leur collerette, comme pour les mâts de cabane, en bout des bielles. Selon le débattement radial des rotules vous pouvez être amenés comme moi à désaxer le bout des tubes. Voir les photos.





Au cas où l'on souhaiterait utiliser un profil « Torpédo » comme pour les mâts, l'épure montre que c'est juste mais faisable avec une douille en Dural où le taraudage de la douille serait incliné.

Hauban méthode Soulas

Hauban méthode Soulas

Modifications des ferrures

Voir les photos, mais les équerres de fixation sur les longerons (page 20) seront écartées pour que les rotules soient entre elles. Pour qu'elles travaillent dans de bonnes conditions une platine soudée les relie.

Hauban méthode Soulas

 

Haubans méthode SOULAS

Astuce: les extrémités des tubes sans rotules sont simplement aplaties et soudées

Haubans méthode SOULAS

Conclusion: Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?


Origine de l’article, auteur: Philippe SOULAS
Photos: Philippe SOULAS
Dessins: François COLLET
Composition, mise en ligne: Thibaut CAMMERMANS
Pour toute question, correctif, mise au point, ajout: contacter l'auteur.


Avertissement important | Carte du site | Webmaître: thibaut_cammermans#yahoo.fr (#=@)