BRETELLES ET CEINTURES DE SECURITE


Extrait d'un article relatant l'accident de Louis Cosandey en 1959: "Nous pensons que cet accident aurait pu avoir des conséquences bien plus graves pour notre camarade s'il n'avait eu la prudence d'équiper son appareil de solides bretelles"


_ _ _


Chacun sa philosophie sur les bretelles. Perso, j'ai un peu tout essayé et in fine, cela dépend de la machine. Pour le HM14, je déconseille le harnais 4 points pour une raison simple: il faut pouvoir se décaler si tu veux bien voir devant et atterrir au bon endroit. Avec un harnais 4 point, c'est pas simple. j'ai testé et me suis fait peur, car j'ai évité de peu les balises de bord de piste. Le risque de se faire mal au visage en cas de problème avec le sol existe effectivement plus avec un harnais 2 points qu'un 4 points, il faut donc un bon casque. Ceci n'est évidement que juste mon avis,

Norbert

_ _ _


On peut toujours monter un 4 points, mais il faudra ne pas serrer les bretelles d'épaule pour avoir un peu de mouvement dépaule latéral, et de fait, ce type de harnais perd beaucoup de son intérêt (sur un HM14).

Pour répondre à Olivier, un harnais 2 points est une ceinture ventrale avec verouillage de sécurité et déverouillage rapide. Une ceinture d'avion de ligne en est un et c'est ce qu'il y a sur mon HM14. On peut aussi utiliser un harnais 4 ou 5 points en 2 points seulement.

Norbert


_ _ _


Pour le 14, que penses-tu d'une ceinture 3 points (comme dans une voiture)?
On peut se pencher sur le côté et le thorax est quand même retenu en cas de choc?

Thibaut

_ _ _


J'ai déjà volé avec des ceintures 5 points en voltige et sur jet. La recommandation est de ne pas trop serrer les deux sangles d'épaules pour se laisser de la marge de manoeuvre, par exemple se retourner (observation autour de soi) et faire les mouvements utiles (accessibilité aux commandes et boutons divers).

En voltige il est surtout important de bien serrer la ceinture ventrale et le cinquième point bas qui vous retient sur le dos...

Les deux sangles hautes peuvent rester lâches, au contact de vos épaules, mais pas forcément serrées. Leur présence empêchera de toutes manières à votre joli nez d'aller voir de plus près le badin en cas de choc frontal.

C'est aussi plus confortable...

Donc, pour en revenir au HM-14, une ceinture 4 points n'est pas idiote, bien serrée en bas (enfin, comme d'habitude en deux points) et au contact en haut ou légèrement lâche, ce qui laisse de quoi bouger, surtout en latéral, mais vous retiendra vers l'avant.

Norbert, comment réglais-tu ta ceinture lors de tes essais en 4 points ?

JM
_ _ _


Suffisament lâche pour avoir un peu de mouvement, sans qu'elles ne puissent glisser de l'épaule.

Mon choix final, sur le HM14, est d'avoir plus de liberté de mouvement pour assurer la sécurité au sol et en vol que d'utiliser un harnais 4 point qui me limite dans le mouvement et de fait crée à mon gout trop d'angles morts. Avec un 2 points, j'ai aucun angle mort vers l'avant ni vers le bas malgré la présence du moteur.

Il y a une autre raison, qui va peut être vous paraitre idiote: Un harnais 2 point me permet d'attraper les roues depuis mon siège. Cela parait con à priori, mais j'ai sauvé 2 fois l'appareil en freinant avec les mains! En effet, je n'ai pas de frein de roue, et sur une piste en légère descente, par 2 fois, j'ai été obliger de finaliser le freinage à la main de l'appareil qui roulait au pas, hélice arrêtée, lentement mais inexorablement en direction du fossé du bout de piste. C'est aussi pourquoi je vole pratiquement toujours avec des gants.

Norbert

_ _ _


Pour moi je préfère être arrêté par des bretelles même détendues que par les instruments avec les dents.
Quand les secours arrivent c'est mieux de pouvoir dire "même pas mal" avec le sourire.:-DD

Sébastien

_ _ _


Je t'accorde que c'est effectivement plus réconfortable de garder sa dentition...
C'est un choix. J'ai choisi le risque de perdre quelques dents sur la planche de bord pour diminuer les angles morts dans la direction du vol. (D'ailleurs, je me suis déjà pris la planche de bord à cause d'une roue qui c'était coincée dans un trou. C'est le casque qui a tout pris, plus un peu quelques bleus sur mes côtes ayant tapées le bord du fuselage).
Y -a-t-il d'autres expériences en vol sur HM14 concernant cette question des bretelles/visibilité? Ca m'intéresse, mon choix actuel n'étant pas forcément définitif (Je tiens quand même à mes dents).

Norbert
_ _ _

La solution: les bretelles à enrouleur avec blocage en cas de choc. Le meilleur système est une paire de bretelles en "Y", l'enrouleur étant unique.

Quant au port du casque, j'ai beaucoup de doutes sur son efficacité si l'"arceau" de sécurité formé par la cabane (ou les mâts) et le haut de la dérive n'est plus là par suite de l'écrasement de l'un ou l'autre ou des deux! Dans le cas ou la protection est là, le casque peut s'avérer un bon complément. Pas plus. Ce n'est que mon avis.
Albert



Origine de l'article:
compilation de messages passés sur la liste pouGuide
Mise en ligne: Thibaut CAMMERMANS


Avertissement important | Carte du site | Webmaître: thibaut_cammermans#yahoo.fr (#=@)